EditoNouvelle GénérationDossierEconomiePolitiqueSociétéTendances & CulturePortraitBdVDiaporamaArchives
 
Follow actuel_maroc on Twitter
Follow actuel_maroc on Twitter
ONDA Fait divers ou vengeance ?
actuel n°130, vendredi 24 février 2012
| More

L’Office fait encore parler de lui après l’agression d’un cadre ayant collaborĂ©  avec les enquĂŞteurs de l’affaire Benallou.

 

L’annĂ©e 2012 semble mal engagĂ©e pour l’ONDA. Il y règne un climat dĂ©lĂ©tère depuis la rĂ©activation de l’affaire Benallou par la justice. La majoritĂ© des cadres est en proie Ă  un profond malaise mais cela n’est pas seulement dĂ» Ă  cette affaire de dilapidation des deniers publics qui entache l’image de l’Office. 


 

Promesses de réformes non tenues, réorganisation non aboutie, affectations arbitraires et manque de visibilité sur les perspectives de carrière. Autant de facteurs qui minent le moral des troupes et alimentent les tensions internes.

Et voilĂ  que l’une des cadres de l’ONDA, ex-chef du service Inspection, rattachĂ©e Ă  la direction gĂ©nĂ©rale, se fait agresser en plein jour dans le parking de l’aĂ©roport, en fin de semaine dernière. Bilan : blessures Ă  la tĂŞte et diverses contusions ayant nĂ©cessitĂ© une hospitalisation de 48 heures. 

A signaler au passage que l’ONDA a refusĂ© de prendre en charge les frais d’hospitalisation « s’agissant d’une agression et non d’un accident sur le lieu de travail »… Les camĂ©ras de surveillance censĂ©es filmer la scène n’ont toujours pas livrĂ© leurs secrets. 

Il se chuchote qu’elles auraient été placées à titre dissuasif et n’auraient jamais fonctionné. Ce qui n’est pas pour rassurer les voyageurs ! « L’agression, entre deux voitures 4x4, n’a pu être filmée par les caméras placées à l’entrée », tente de justifier un employé.

 

Elle maîtrise tous les dossiers

L’affaire relèverait du simple fait divers si l’on ne tenait compte de la personnalité de la victime, Habiba Birouk, qui suscite plusieurs questionnements. Cette juriste de formation, spécialisée en droit aérien et titulaire d’un diplôme en sûreté de l’aviation civile de l’université Concordia de Montréal, jouit d’une aura toute particulière auprès des divers corps de métiers de l’aéronautique.

Avec la bénédiction de Dalil Guendouz, Birouk qui maîtrise tous les dossiers de l’ONDA et a accès à toutes les informations sur les marchés et fournisseurs, a collaboré de façon étroite avec les inspecteurs de l’IGF et de la BNPJ, pendant plus de dix-huit mois.

« Dès le début, j’ai eu droit à des avertissements comme les pneus de mon véhicule gonflés à 3,5 kg chacun, des appels anonymes et des violences verbales. » Son engagement lui vaudra des appels à la haine lancés par des hauts responsables interpellés dans le cadre de l’affaire Benallou. Certains n’hésiteront pas à l’accuser publiquement.

« C’est elle qui nous a donnés aux flics ! » Interlocutrice exclusive des enquêteurs, Birouk finit par savoir trop de choses, à la fois sur les pratiques, la consistance des marchés et les liens tissés avec les fournisseurs. Au point qu’elle finira par déranger les dirigeants de l’Office.

 

Un directeur menace  de la dĂ©molir

Dans la foulée, elle s’attire les foudres de deux directeurs accusés d’avoir recouru aux frais de déplacements fictifs comme compléments de salaires. L’un des deux s’emporte et menace de la démolir.

Aussitôt, le 2 décembre 2011, la jeune femme dépose une plainte auprès du procureur en charge de l’affaire Benallou et alerte la direction générale. Pour toute réponse, elle recevra, par huissier, une décision d’affectation auprès du directeur l’ayant menacée quelques semaines plus tôt !

D’après divers témoins, ce n’est pas la première fois que le personnel de l’ONDA est victime d’agression. En 2009, lors de l’opération de départ volontaire lancée par Benallou, un ingénieur de l’aviation civile refuse de libérer son poste et résiste aux pressions de sa hiérarchie. Il sera violemment agressé près de son domicile sans qu’aucun vol ne soit commis. Il déposera sa démission quelque temps plus tard. Birouk sera-t-elle plus tenace ?

Mouna Kably

| More
Archives SociĂ©tĂ©
N°172 : L’art des mets 
N°171 : Sidi Taibi : Trou noir du Maroc  
N°170 : Azul Amazigh  
actuel N°169 : High-tech : Dessine-moi une appli 
N°168 : Kafala : La croix et la... circulaire  
N°167 : IdentitĂ©: Amazigh United  
N°166 : ADM Value : TĂ©lĂ©opĂ©rateurs du cĹ“ur  
N°164/165 : Droit Ă  l’information : La loi du silence  
N°163 : Tanger : BĂ©ni Makada, la frondeuse  
N°162 : DĂ©bat : L’homme n’est pas l’avenir de la femme  
N°161 : Caritatif : La rentrĂ©e des enfants handicapĂ©s  
N°160 : Casablanca, rĂ©novation du MarchĂ© central : Les effets collatĂ©raux
N°159 : Trafic de voitures : Le luxe depuis l’Italie  
N°158 : RentrĂ©e scolaire : Le changement, c’est pour quand ? 
N°157 : TĂ©moignages : Gaza vue par ses fils  
N°155 : Au royaume des trolls 
N°154 : Iguider, l’arbre qui cache la forĂŞt 
N°152 : Attention chiens mĂ©chants 
N°151 : London calling… Qui dĂ©crochera ? 
N°150 : Prison : L’enfer Oukacha  
N°149 : Abdellah Nahari : Le cheikh du buzz  
N°148 : Agadir Busway, le tram alternatif  
N°147 : Droits humains : Sale temps pour les immigrĂ©s  
N°146 : Ne faites pas entrer l’accusĂ© 
N°145 : Emploi : L’insoluble crise du chĂ´mage  
N°144 : Droits humains Ramid ou ONG : qui dit vrai ? 
N°143 : Casablanca American School :  la guerre est dĂ©clarĂ©e
N°142 : Ici Radio Coran 
N°141 : Cahiers des charges, une nouvelle polĂ©mique
N°140 : L’hypnose peut soigner 
N°139 : Entretien avec Mohamed El Maâzouzi 
N°138 : Noor : Â«â€‰J’en ai marre ! »
N°137 : Bienvenue dans l’enfer d’Aarich 
N°136 : Entretien avec Jean Zaganiaris 
N°135 : Affaire #FreeEzzedine : Le dernier souffle d’un condamnĂ©
N°134 : Don d’organes   Comment sauver des vies
N°133 : Province d’Al HoceĂŻma   Casseurs en uniforme
N°132 : Controverse   Au commence ment Ă©tait le MUR…
N°131 : DĂ©bat OĂą sont passĂ©s les laĂŻcs?
N°130 : ONDA  Fait divers ou vengeance ?
N°129 : Le retour du lèse-majestĂ© 
N°128 : 20 FĂ©vrier, An 1 :  GĂ©nĂ©ration insoumise
N°127 : Bassima Hakkaoui   « Pourquoi ne pas soumettre l’avortement Ă  rĂ©fĂ©rendum ? »
N°126 : MĂ©dias   La rĂ©forme, maintenant !
N°125 : J’ai testĂ© pour vous,  le Parc zoologique de Rabat
N°124 : CAN 2012,   Remettez-nous ça !
N°123 : RĂ©seaux sociaux :  Au royaume du blog
N° 122 : 20 dirhams par jour   et par personne
N°121 : Double meurtre Ă  Khouribga 
N° 120 : Boursiers FME :   PrĂŞts pour l’ascenseur social !
N°119 : A quoi sert le CNDH 
N°118 : RĂ©fugiĂ©s:   Le dĂ©sarroi des rapatriĂ©s de Libye
N°117 : Au TEDx :  se bousculent les idĂ©es
N°116 : DĂ©chets industriels :  faites comme chez vous...
N°115 : Manifestations :  le M20 dans l’œil du cyclone
N°114 : La dĂ©prime   des homos marocains
N°113 : Entretien avec Dr Chaouki Alfaiz  directeur de recherche Ă  l’INRA et prĂ©sident de B1A Maroc
N°112 : Les salades   c’est tendance
N°111 : Entretien avec Abdelaziz Adidi Les phosphates n’ont profitĂ© Ă  aucune rĂ©gion
N°111 : Khouribga  De la richesse Ă  la pauvretĂ©
N°111 : Les rĂ©voltĂ©s   du phosphate
N°110 : Violence Que se passe-t-il Ă  Dakhla
N° 109 : Harley Davidson on the bitume 
N°108 : Autopsie d’une mort absurde 
N°107 : Protection des animaux Ain Sebaa : le degrĂ© zĂ©ro des zoos  
N° 106 : Interview Hicham El Moussaoui Le Marocain s’est (enfin) libĂ©rĂ©
N° 104/105 : Web TV Yek, pourquoi pas 
N°103 : Capdema Des jeunes qui proposent et en imposent  
actuel 102 : Militantisme La nouvelle vie de Chakib El Khiyari  
actuel 101 : Ramadan et frustrations 
N°100 : Portail de presse Tout n’est pas Net  
N°99 : Portrait MRE et politique  Le plaidoyer de Driss Ajbali
N° 98 : Oussama Assaidi La nouvelle star  
N° 97 : Faut-il lĂ©galiser le cannabis 
N° 96 : SantĂ© : Les blouses blanches font leur rĂ©volution  
N° 95 : Centre secret de TĂ©mara :  Tu ne pique-niqueras point
Actuel n°94 : Constitution : Ou sont les femmes  
N°93 : Rachid Niny LibertĂ© : Chouf Tchouf 
Actuel n°92 : Razzia sur notre histoire 
Actuel n°91 : Du rififi chez les architectes 
Actuel n°90 : Frimija : Avec les rouges dans le fromage  
Actuel n°89 : Il faut sauver le militant Chakib 
Actuel n°88 : Printemps marocain : Des instances et des questions 
Actuel n°87 : Qui veut la peau de Terrab 
Actuel n°86 : Le 20 mars de toutes les craintes 
Actuel n°85 : Souk Sebt : La mort, ultime cri de dĂ©sespoir 
Actuel n°84 : Dakhiliyines contre Sahraouis 
Actuel n°82 : Voleuse de voyageuses 
Actuel n°81 : Qui contrĂ´le nos mĂ©dicaments ? 
Actuel N°72 : Feuilletons historiques : La dĂ©ferlante iranienne  
Actuel n°69-70 : Eric Gerets 
Actuel n°68 : Syndicats : ras-le-bol gĂ©nĂ©ral 
Actuel n°67 : Gerets vs presse : ouverture des hostilitĂ©s 
Actuel n°66 : Collecte des dĂ©chets : faut-il enterrer la gestion dĂ©lĂ©guĂ©e ?
Actuel n°65 : Mon mari, ce tortionnaire 
Actuel n°64 : Code de la route, une semaine après !
Actuel n°63 : Code pĂ©nal : rĂ©forme ou rĂ©formette ? 
Actuel n°62 : Fès, la citĂ© de la peur 
Actuel n°61 : Les Amazighs roulent-ils pour IsraĂ«l ? 
Actuel n°60 : Oualidia, le palais oubliĂ© de Mohammed V
N°59 : Le Mali « dĂ©-jeĂ»ne » sur Facebook 
N°58 : Mariages : du tradi au plus trendy 
N°57 : RAM Ras-le-bol de ramer
N°56 : Travail domestique : de l’ordre Ă  la maison 
N°55 : Enseignement supĂ©rieur privĂ©, un cadre pour la rĂ©ussite
N°54 : Menace terroriste : Faut-il avoir peur ? 
N°53 : MĂ©decine La libĂ©ralisation de la discorde
N°52 : Espagne La fièvre anti-niqab monte
N°51 : Radio   Peur sur les ondes
N°50 : Argent, drogue et politique Liaisons très dangereuses
N°49 : Femmes cĂ©libataires, le grand dilemme 
N°48 : Botola  La fin de l’amateurisme
N°47 : Le Maroc, cyberparadis des hackers 
N°46 : Sexe Ă  la marocaine,  entre hram et hchouma
N°45 : Le (contre) bilan de santĂ© de Baddou 
N°44 : Pourquoi les homos font peur 
N°43 : Chefchaouen,  Ă©co-ville Ă  la conquĂŞte de l’oued
N°42 : Tremblement de terre :  Les sismologues veillent sur nous
N°41 : Changements climatiques, Ce qui nous attend...
N°40 : Demain, un Maroc laĂŻque ? 
N°39 : Francophonie ? Cacophonie 
N°38 : Malek Chebel L’anti Ramadan
N°37 : Cyclisme Les gloires oubliĂ©es de la « petite reine »
N°36 : MosquĂ©e de Meknès  Un drame et des questions
N°35 : Drogue Le baron fait tomber de grosses pointures
N°34 : Le Niqab et nous
N°33 : Internet Peut mieux faire!
N°32 : Code de la route Les enjeux d’un dĂ©brayage
N°31 : Environnement Ce que nos VIP en pensent
 
 
actuel 2010 Réalisation - xclic
A propos Nous contacter